3 et 4 mars 2018 : place à l'innovation !

A l'occasion de la journée internationale des données ouvertes (Open Data Day), le Département de l'Ardèche organise **les 3 et 4 mars 2018 un grand hackathon "Tourisme et mobilité" **ouvert à tous : codeurs, développeurs, infographistes, porteurs de projets, ou simples « bidouilleurs ». Rendez-vous à Mirabel au Pradel / Domaine Olivier de Serres pour "phosphorer" et innover !

5 bonnes raisons de participer !

  • Un événement unique :Ce hackathon est le premier organisé par le Département de l'Ardèche, tout est possible, tout est àconstruire ! Faites partie des précurseurs !
  • Travailler son imagination et sa créativité : profitez de ce week-end pour apprendre à développer votre créativité en un temps record !
  • Faire de belles rencontres : ce hackathon réunira un vivier de compétences diverses. Ce sera l’occasion idéale d’enrichir votre réseauprofessionnel
  • Recevoir de précieux conseils : pendant ces 40 heures, des mentors viendront vous soutenir et vous donner leurs conseils pour vous permettre de donner le meilleur de vous même.
  • Se faire plaisir, tout simplement !

Comment ça marche ?

Répartis par équipes de 5, les participants passeront le week end à concevoir des solutions numériques innovantes à partir de jeux de données sur le tourisme, le patrimoine et la mobilité. Soutenues et encouragées durant ce marathon de 40h par des mentors spécialistes de l'open data, du tourisme et du numérique, les équipes tenteront de séduire le jury pour remporter l'une des 3 récompenses en jeu en lien avec le tourisme en Ardèche.

Modalités d’inscription

L’inscription est gratuite et comprend l’hébergement et la restauration (nombre de places limitées à 50). Les participants auront accès à un buffet petit-déjeuner de 7h à 10h le samedi et dimanche ainsi qu’un buffet permanent de 11h à 15h le samedi.

Hackathon : à savoir !

Contraction de "hack" et "marathon", un hackathon est un événement lors duquel des équipes (composées de développeurs, mais aussi parfois de designers et de chefs de projet) doivent développer un projet informatique, en général un logiciel ou une application. Elles doivent le faire sur une période limitée, et généralement courte. Le but est donc de coder rapidement quelque chose de malin (d'où le "hack"). Il s'agit aussi de développer de manière intensive, sans s'arrêter (d'où le marathon). C'est aussi souvent une compétition festive et basée sur l’émulation...